Les ingénieurs et les scientifiques
de la région Île-de-France
 
 
 
 
 

IESF IDF La Dérivée N°15 Lettre d'information d'IESF-IDF est parue

L'ANDès propose à l'État d'attirer les docteurs vers une haute fonction publique diversifiée et innovante face aux enjeux de demain
 

 

La réforme de la haute fonction publique voulue par le président de la République et confiée à Frédéric Thiriez constitue une occasion de rendre l'administration de l'État plus moderne, plus attractive et plus diversifiée en attirant en son sein les titulaires du diplôme national de doctorat.

Les docteurs, une réponse aux besoins de la haute fonction publique

 

Afin d'anticiper les grands enjeux des politiques publiques et de répondre aux problèmes complexes d'administration de l'État, la haute fonction publique exprime des besoins en compétences qui coïncident avec celles développées pendant le doctorat pour développer des solutions innovantes. Par ailleurs, le vivier des docteurs possède les qualités recherchées par la haute fonction publique et évoquées par les représentants de l'État1 : diversité sociale et culturelle, féminisation et ouverture à l'international.

 

Une administration qui se prive des talents des docteurs

Ce constat a conduit le législateur à prévoir, par le passé, des dispositifs spécifiques de recrutement de docteurs dans la haute fonction publique. Les évolutions majeures apportées par la loi du 22 juillet 2013 n'ont toutefois été appliquées que timidement et partiellement. En particulier, le rapport annuel au parlement prévu par l'article 79 de cette loi n'a à ce jour jamais été réalisé et publié. L'ANDès demande que sa rédaction, tout comme la mise à jour annuelle d'un recensement public des corps prévoyant des dispositifs d'ouverture aux docteurs, soit confiée au futur grand corps de l'IGÉSR, Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche.

 

Intégrer au mieux les docteurs dans la fonction publique de demain

La volonté du président de la République de mettre en place un tronc commun de formation, destiné aux hauts fonctionnaires recrutés à la fois dans les corps administratifs et techniques, rejoint une proposition émise par l'ANDès dans son rapport sur la haute fonction publique2 de 2008.

 

L'ANDès souhaite donc rencontrer Frédéric Thiriez afin d'échanger sur la prise en compte de l'expérience professionnelle de recherche dans la mise en place de voies d'accès spécifiques aux docteurs et des modalités de recrutement attractives, pour une haute fonction publique à vocation d'excellence.

 

1Discours du 25 avril 2019 du président de la République et lettre de mission du 14 mai 2019 confiée par le Premier ministre à Frédéric Thiriez.

2Rapport sur les docteurs dans la haute fonction publique, en collaboration avec SLR-JC, avec la participation de la CJC, mai 2008.

 

Dossier de Presse

 

Retour

 

Partenaires

Alumni EIDD
Alumni EIDD
Association Nationale des Docteurs
Association Nationale des Docteurs